F.A.Q

Voici quelques questions courantes que vous pourriez vous poser, sur le fonctionnement du site, ou sur les vins que nous avons à cœur de promouvoir. Il est difficile d'être exhaustif, mais nos espérons répondre ici à une grande partie de vos interrogations.

Qu’est-ce qu’un vin propre ?

Cette notion peut recouvrir plusieurs choses comme les vins biologiques, biodynamiques ou natures. Si ces deux premiers sont définis par l’UE (voir lien), pour les troisièmes c’est plus compliqué. Néanmoins on peut s’accorder sur le fait qu’ils englobent :
⁃ Une culture bio ou biodynamique à la vigne
⁃ Des vendanges manuelles
⁃ Utilisation des levures indigènes pour la fermentation (levures présentent naturellement sur la baie des raisins)
⁃ Aucune utilisation de techniques « brutales » pour le vin (Osmose inverse, flash pasteurisation,…)
⁃ Aucun intrant œnologique lors de la vinification à part pas, ou peu de soufre.

Doit-on prendre des précautions particulières avec ce type de vins ?

Le vin non-industriel est fragile et mérite qu’on y prête un minimum attention : conserver ses bouteilles couchées, à l’abri de la lumière, loin des vibrations et des grands écarts de température est un minimum. Si l’on peut, dans un lieu humide, c’est encore mieux. Pour les vins qui ont « voyagé », l’idéal est d’observer un temps de repos.
Il n'y a plus de place pour autre chose.

A quoi ça sert de carafer ?

Carafer n’est pas décanter (séparer un vieux vin de son dépôt). C’est ce qu’on fait avec les vins jeunes, pour leur permettre de mieux s’exprimer, d’adoucir un peu les tannins, de contrer les phénomènes de réduction (voir définition).
On peut carafer à l’instant, une demi-heure avant, deux heures, voire une journée selon les types de vins. Ne pas hésiter à demander à son caviste des conseils !

A quelle température servir les vins ?

Dont on trouve mention le plus souvent sur les bouteilles sous le terme « sulfite ». C’est un stabilisant, clarifiant, anti-oxydant, et de façon plus générale un additif qui protège les vins. Il n’est pourtant pas nécessaire d’en utiliser à fortes doses pour qu’il soit efficace. Une viticulture propre sous-entend des doses minimes, voire son absence. Il faut faire preuve d’une grande maîtrise et d’une hygiène rigoureuse pour s’en passer totalement. Bon à savoir, tout vin, même le « sans soufre ajouté » en contient pourtant un peu, puisqu’il s’en dégage naturellement lors de la vinification.

Pourquoi s’attacher à mettre en avant ces « vins propres » ?

Pour notre santé, et celle de nos/ vos enfants, d’abord. Un vin « conventionnel » peut contenir plus de cinquante additifs différents, sans garantie réelle de leur totale innocuité.
Pour le goût. Plus proches de leurs sols, plus vivants, moins gommés par les artifices œnologiques, ces vins respirent.
Pour leur peu d’impact environnemental. Parce que nous souhaitons continuer à boire du vin, avec plaisir, en étant responsables et attentifs à la terre que nous laisserons aux générations futures.

Tous les cavistes membres de l’association apparaissent-ils sur le site?

Dès acceptation de leur candidature, chaque caviste adhérent se retrouve répertorié sur le site, de façon la plus complète possible -nom, adresse, téléphone, adresse mail, réseaux sociaux- il est donc très facile de trouver un caviste alternatif dans votre région.

Votre site est-il marchand ?

En aucun cas. Il se veut vitrine et répertoire des Cavistes Alternatifs. Mais aucune vente ne peut être réalisée sur le site.

Comment reconnaître un Caviste adhérent ?

Nous demandons à chaque caviste d’apposer en vitrine un logo de l’association avec indication de l’année en cours, un peu comme le système des vignettes. Un caviste qui n’en affiche pas, ou dont l’année du logo ne correspond pas à celle en cours, n’est pas membre de l’association.

Pourquoi est-ce important ?

Nous nous sommes rassemblés pour communiquer ensemble autour de valeurs auxquelles nous croyons : nous ne voudrions pas voir ce message fort être galvaudé, ou utilisé en contradiction avec ce que nous défendons.
Une autre idée du vin.

Il n'y a rien de surnaturel là-dessous.

Le vin sent « bizarre »

Les vins moins matraqués de produits oenologiques sont plus « vivants ». C’est à dire que s’ils ont comme tous les vins des phases d’oxydo-réduction, elles peuvent être exacerbées dans le cas des vins dits « natures ». La bonne attitude consiste à les carafer, et à attendre un petit peu. Si le problème de mauvaise odeur persiste, ramener la bouteille chez son caviste qui saura en identifier la cause, et remplacer la bouteille le cas échéant.

Le vin pétille alors qu’il est censé ne pas avoir de bulles

Un vin sans la protection du soufre peut être protégé par un peu de gaz, laissé volontairement à la mise en bouteille par le vigneron. Carafé, il n’y paraîtra plus. Si le gaz est très présent, et accompagné d’odeurs désagréables il est possible qu’il s’agisse d’une refermentation. Signalez-le à votre caviste et rapportez-lui la bouteille.

Le vin est bouchonné puis-je le rapporter ?

C’est à voir au cas par cas, selon les cavistes, mais en général une bouteille à défaut est soit remplacée soit remboursée. Le plus souvent, la ramener non consommée (à défaut du verre prélevé pour la déguster) vous est demandé.

Le vin ne me plaît pas, que dois-je faire ?

Si la bouteille ne présente pas de défaut, si c’est simplement une question de goût, décrivez simplement à votre caviste ce qui ne vous a pas plu. Il saura à l’avenir vous conseiller quelque chose qui correspondra mieux à ce que vous recherchez.
Pas besoin d’utiliser le vocabulaire des experts, personne n’est là pour juger de votre degré de compétence. Utilisez vos mots, à vous, de la manière la plus naturelle. Précisez avec qui vous souhaitez boire le vin, en quelle occasion, si cela doit accompagner un plat par exemple. Que vous n’aimez pas les vins trop puissants, ou au contraire trop légers. Même, que vous aimez le rouge avec le poisson, ou le blanc sur du cassoulet si c’est le cas : un bon caviste vous expliquera en quoi l’un ou l’autre style de vin est plus en accord avec un plat qu’un autre mais trouvera toujours une solution pour respecter votre goût. N’ayez jamais peur de dire, conseiller c’est notre métier mais avec votre aide, il en est facilité !